Sommaire

Pour tous ceux qui sont passionnés par le travail du bois, le tour est un outil indispensable. Il permet de réaliser toutes sortes d’objets en bois, depuis le stylo jusqu’à la coupe à fruits. Il peut être utilisé par n’importe qui, car il ne présente aucun danger ; il existe d’ailleurs des ateliers de tournage sur bois pour enfants.

Son rôle est très simple : il permet de faire tourner une pièce de bois pour la travailler et lui donner la forme souhaitée. Le travail du bois proprement dit se fait grâce à des outils tels que la gouge, le racloir ou le ciseau.

Caractéristiques du tour à bois

Contrairement aux autres machines outils, le travail du bois se fait par la rotation de la pièce et non comme pour une scie par le mouvement de l’outil. Une courroie actionnée par un moteur fait tourner un arbre servant de support à la pièce en bois que l’on souhaite usiner.

Il existe un modèle d’établi qui se pose donc sur une table et se compose d’un banc en fonte ou en tôle pour les modèles les moins onéreux ; le modèle d’atelier comporte une table en fonte et des pieds, appelés aussi bâti. Le fonctionnement est le même et le choix est le plus souvent guidé par le budget, l’espace disponible et le confort d’utilisation ; le modèle sur pied permet aussi de travailler des pièces plus grandes.

Les poupées

Elles supportent la pièce à usiner. L’une est fixe et se présente comme une tige filetée appelée nez de broche ; on peut lui ajouter un mandrin pour la fixation de la pièce à usiner. L’autre est mobile et a l’aspect d’une pointe ; elle assure le blocage de la pièce de bois.

Le moteur

Il est situé du côté de la poupée fixe et entraîne la courroie qui fait tourner la pièce à usiner. Il existe des moteurs triphasés ou monophasés. Ces derniers équipent le plus souvent les modèles d’entrée ou de moyenne gamme dont la puissance se situe autour de 500 W ; pour les outils de haut de gamme, la puissance peut dépasser les 2000 W. Les moteurs sont généralement équipés d’un variateur permettant d’adapter la vitesse du tour en fonction du bois à travailler ; cette vitesse est exprimée en tours par minute.

Critères de choix du tour à bois

Pas besoin d’investir dans un outil très performant pour tourner quelques pièces de bois. Il faut cependant connaître les différents critères importants lors du choix.

La longueur maximale de tournage

Il s’agit de la distance entre les 2 poupées ; sur les modèles les plus économiques, elle se situe autour de 320 mm. En montant en gamme de prix, on peut arriver jusqu'à 1 270 mm. Pour cette taille, un espace dédié lui est nécessaire.

Le poids

Une machine simple ne dépasse pas les 30 kg et se pose tout simplement sur un établi. Elle peut facilement être déplacée, une fois la pièce terminée. Les modèles sur pied peuvent atteindre les 600 kg, il est donc nécessaire d'affecter un espace particulier dans son atelier.

Le bon choix du filetage

Le filetage du nez de broche peut être différent selon les fabricants. Toutefois, pour pouvoir adapter n’importe quel accessoire sur le tour à bois, il est préférable de choisir un filetage standard européen appelé aussi M33 X 3.5 mm. Les économies réalisées sur le coût et les accessoires peuvent être importantes.

Acheter un tour à bois

Toutes les grandes surfaces de bricolage proposent des tours à bois. Vous pourrez aussi en trouver sur des sites dédiés au travail du bois ou même des sites internet généralistes.

Pour un modèle d’établi d’entrée de gamme, le prix se situe autour de 130  et peut monter jusqu’à environ 1 500 €. Un tour à bois d’atelier coûte de 700 à plus de 4 000 €.

Menuisier

Article

Lire l'article Ooreka