Bien poncer

Écrit par les experts Ooreka

Un type de ponceuse pour chaque méthode, le ponçage, le polissage et le lustrage.

Bien poncer RYOBI

Quel que soit son mécanisme de ponçage, une ponceuse ou une lustreuse est toujours un appareil entraînant le mouvement d'un abrasif sur une surface.

Le lissage, le rabotage, le ponçage, le polissage et le lustrage

Le lissage

  • Le lissage est effectué en passant un support rigide sur un matériau souple avant son durcissement, sans abrasif.
  • La talocheuse est équipée de pales ou d'une éponge

Le rabotage

  • Le rabotage sert à égaliser une surface en ôtant de la matière du support pour l'écrêter.
  • Le rabot électrique est équipé de fers.

Le ponçage

  • Le ponçage est effectué en entraînant le mouvement d'un abrasif plus ou moins rugueux sur une surface.
  • La ponceuse est équipée d'un abrasif.

Le polissage

  • Le polissage est effectué en entraînant une mousse sur laquelle est déposée une pâte à polir.
  • La polisseuse est équipée d'un disque mousse.

Le lustrage

  • Le lustrage est effectué en entraînant une peau laineuse sur un matériau recouvert au préalable d'une pâte à lustrer.
  • La lustreuse est équipée d'un bonnet de lustrage.

Les différentes manières de poncer

Les différents types de ponceuses à utiliser dépendent de la manière dont doit être effectué le ponçage et du matériau à poncer.

Les critères déterminants du ponçage

Le ponçage s'effectue soit :

  • sur de grandes surfaces planes :
    • horizontales ou au sol (planchers, dalles),
    • verticales ou en hauteur (murs, plafonds) ;
  • sur de moyennes surfaces planes : facilement accessibles (meubles, poutres, volets) ;
  • sur de petites surfaces difficiles d'accès (persiennes, serrurerie, modélisme) ;
  • à poste fixe en atelier : usinage des pièces.

Le travail d'amélioration du rendu des surfaces regroupe plusieurs techniques selon la nécessité de retirer, d'étaler ou de lisser la matière. Le rabotage, le limage, le ponçage, le polissage et le lustrage font partie de ces techniques.

Le retrait de la matière par le rabotage, le limage, le ponçage et le polissage

Le rabotage obtenir une surface plane

Le rabotage (ou dégauchissage pour les grandes pièces) consiste à passer les fers d'un rabot électrique ou d'une dégauchisseuse sur une surface afin d'ôter de la matière pour obtenir une surface plane et assez régulière :

  • Le rabotage se fait à l'aide des fers d'un rabot électrique ou manuel.
  • Le rabotage dégage des copeaux de matière.
  • Le rabotage ne se fait en utilisant la machine que dans un seul sens.
  • L'usage du rabot nécessite de s'équiper en EPI (gants, masque, lunettes).

Le limage : ôter le surplus

Le limage consiste à passer les dents d'une lime manuelle ou les grains d'abrasif dur d'une lime électrique sur une surface ou dans un volume afin d'ôter de la matière pour dégager de l'espace ou ramener à l'épaisseur souhaitée :

  • Le limage se fait à l'aide des dents d'une lime manuelle ou les grains d'abrasif d'une lime électrique.
  • Le limage dégage des particules de matière.
  • Le limage se fait en passant la lime manuelle ou la lime électrique dans les deux sens.
  • L'usage de la lime nécessite de s'équiper en EPI (gants, masque, lunettes).

Le ponçage : aplanir et pré-lisser la surface

Le ponçage consiste à passer les grains plus ou moins fins d'abrasif d'une ponceuse ou d'un papier à poncer sur une surface irrégulière afin d'aplanir et de lisser la surface pour améliorer son rendu visuel et tactile :

  • Le ponçage se fait en passant les grains d'abrasif d'une ponceuse ou d'un papier à poncer.
  • Le ponçage dégage des poussières de matière.
  • Le ponçage se fait en passant la ponceuse ou le papier à poncer en tous sens.
  • L'usage de la ponceuse nécessite de s'équiper en EPI (gants anti vibrations, masque, lunettes).

Le polissage : pour lisser la surface

Le polissage consiste à lisser finement à la polisseuse la surface afin de rendre la matière brillante et uniforme au niveau du micron (voire du 1 /10 ° de micron pour l'optique). Le polissage nécessite une mousse et un produit à polir ou à roder qui épouse et élimine les micro-rayures :

  • Le polissage se fait en passant une mousse de polisseuse plus ou moins dense imbibée d'un liquide à polir ou d'une pâte à roder.
  • Le polissage se fait en passant la polisseuse en tous sens.
  • Le polissage dégage des particules de produit à polir.
  • L'usage de la polisseuse nécessite de s'équiper en EPI (gants anti vibrations, masque, lunettes).

Lustrage : pour le brillant de la matière

Le lustrage consiste à faire briller à l'aide d'une lustreuse un produit cirant déposé préalablement sur la matière. Le lustrage possède un très léger rôle d'abrasif sur la couche de cire, mais n'entame pas la surface à lustrer :

  • Le lustrage se fait en passant une laine ou un tissu doux de lustreuse sur un produit cirant déjà étalé et séché sur la surface.
  • Le lustrage se fait en passant la lustreuse dans tous les sens.
  • Le lustrage dégage des particules fines de cire.
  • L'usage de la lustreuse nécessite de s'équiper en EPI (gants anti vibrations, masque, lunettes).

Pour aller plus loin


Produits



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !